Sandra Rigot: L’entreprise liquidée

Catégories : Toutes les vidéos

Jeudi 17 novembre 2016

Quand la finance tue l’entreprise – Les impasses de la financiarisation de l’économie et les pistes pour en sortir

Conférence de Sandra Rigot, maître de conférence à l’université Paris 13, et chercheuse au Centre d’Economie de Paris Nord (CEPN).

Organisé par etika et ATTAC Luxembourg avec le soutien de Altrimenti



babouse_finEn trente ans, la finance est devenue toute-puissante.

Pas un jour sans connaître les mouvements du FTSE ou du NASDAQ, pas une semaine sans analyse du change, pas un mois sans fermeture d’usine, pas un an sans inquiétude sur la dette publique, pas une décennie sans une crise financière.

Le bilan macroéconomique de nos économies occidentales est peu glorieux : une croissance molle, des investissements atones, un chômage endémique, des inégalités croissantes.

Le constat est sans appel : les politiques libérales ont déréglementé la finance, et la banque, qui accompagnait autrefois l’industrie dans ses investissements à long terme, lui fait aujourd’hui obstacle.

La créativité des financiers s’est substituée à celle des entrepreneurs.

Il est urgent de remettre la finance à sa place : ce n’est pas à l’économie d’obéir à la finance, mais à la finance de servir l’économie.

Un ouvrage qui décrypte trente ans de financiarisation de l’économie, propose un examen détaillé de l’articulation entreprise/ finance et avance des propositions – analysées et commentées par Michel Aglietta – pour mieux penser l’économie réelle.


sandra_rigot-1Présentation de l’oratrice : Sandra Rigot est maître de conférence à l’université Paris 13, et chercheuse au Centre d’Economie de Paris Nord (CEPN). Ses thèmes de recherche sont les entreprise_liquuideeinvestisseurs institutionnels, la gouvernance, la régulation et les stratégies de placement.

Elle a co-rédigé avec Tristan Auvray et Thomas Dallery le livreL’entreprise liquidée – La finance contre l’investissement qui a été salué par la presse :
A lire sans retenue.
Alternatives économiques

On ne peut donc que conseiller l’ouvrage de Tristan Auvray, Thomas Dallery et Sandra Rigot, qui offre une synthèse riche et intéressante sur la financiarisation, aussi bien pour le citoyen-militant que le monde académique.
Revue de la régulation

L’analyse, partant d’un constat historique et d’une claire appréciation des processus mis en place, nous fait percevoir l’ampleur de la bulle financière, ses mouvements internes et le « désencastrement » progressif qui l’a conduite à ignorer l’intérêt structurel de l’entreprise.

Revue Projet


 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

*