Rejoignez-nous !

Remettre les marchés financiers au centre des luttes sociales

Catégories : Toutes les vidéos

Mardi 17 avril  2018

Conférence: Remettre les marchés financiers au centre des luttes sociales

Conférence de Michel Feher

Organisé par etika, ATTAC Luxembourg avec le soutien de Altrimenti



Remise en cause globale des droits sociaux, mythification de l’entrepreneuriat et de la prédation de richesses, baisse des dépenses publiques, généralisation de la précarité… Les néolibéraux ont réussi leur révolution. Comment y sont-ils parvenus ? Pourquoi les forces progressistes se sont-elles laissées piéger ? Et, surtout, comment repenser des résistances et la construction d’alternatives qui ne se limitent pas à la nostalgie de l’État providence ou à la restauration du ’bon’ capitalisme industriel d’antan, qui contrairement au capitalisme financier d’aujourd’hui, créait au moins quelques emplois ?

Si la gauche est en crise, et assurément elle l’est, cela tient en grande partie aux transformations profondes qu’a connu le capitalisme au cours des cinquante dernières années, à commencer par la financiarisation et le rôle désormais majeurs dévolu au crédit dans l’économie. Ces transformations sont depuis assez longtemps déjà décrites et analysées par un grand nombre de chercheurs, économistes, sociologues, anthropologues ou juristes.

Elles demeurent pourtant largement absentes des réflexions plus directement politiques, d’où cette crise au cœur d’une gauche devenue incapable de se représenter correctement le monde avant de pouvoir espérer le changer. C’est de ce constat de crise que part le philosophe Michel Feher tente de penser la « nouvelle question sociale » telle qu’elle se pose désormais, et telle qu’elle devrait, il est plus que temps, structurer le débat politique.


Présentation de l’orateur :

Michel Feher est un philosophe belge né le 12 juillet 1956.

Il est l’auteur de livres en français et en anglais, et le fondateur de Cette France-là (collectif engagé qui a publié quatre volumes sur les politiques migratoires), ainsi que de la maison d’édition new-yorkaise Zone Books.

Il est l’auteur de ’l’ouvrage « Le temps des investis » qui a été salué par la presse :

Le philosophe Michel Feher esquisse une grille de lecture de la nouvelle question sociale telle qu’elle se pose désormais, opposant investisseurs etinvestis. France Culture

Le philosophe Michel Feher s’interroge sur la prédominance du capitalisme financier dans l’économie et ses conséquences sur les rapports sociaux.
Le Monde

Dans un livre ambitieux, Le Temps des investis, le philosophe Michel Feher analyse la façon dont le centre de gravité du capitalisme s’est déplacé des entreprises industrielles vers les marchés financiers. Mediapart

 

 


Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.