Rejoignez-nous !

Elisabeth Schneiter: Risquer sa vie pour sauver la planète

Catégories : Toutes les vidéos

Mercredi 21 novembre 2018

Conférence:

Risquer sa vie pour sauver… la planète

Conférence de Elisabeth Schneiter

Organisé par etika, Amnesty International Luxembourg, l’ASTM, ATTAC Luxembourg, la Fondation Caritas, la Fondation Partage Luxembourg, Frères des Hommes Luxembourg, et SOS FAIM avec le soutien de Altrimenti



 

Si les défenseurs de l’environnement dans le monde occidental sont exposés au risque d’apathie voire de découragement quand la société ne réagit pas aussi vite que l’urgence l’exigerait, il en est tout autrement dans d’autres parties du monde : rien qu’en 2017 on a dénombré chaque semaine près de 4 assassinats de militant-e-s écologistes qui se battaient pour préserver les conditions indispensables à la vie sur terre.

C’est cette guerre silencieuse, peu connue dans nos pays industrialisés, que relate le livre « Les héros de l’environnement » . Il s’ouvre sur le sacrifice de Berta Caceres, assassinée en 2016 au Honduras, qui a mobilisé son peuple, les Lenca, pour défendre la rivière Gualcarque. Après l’évocation d’autres héros et héroïnes mythiques, comme Chico Mendès qui se battait pour la forêt tropicale au Brésil, Dian Fossey, protectrice des gorilles, ou Ken SaroWiwa qui dénonçait les exactions de Shell dans le golfe du Niger, le livre se tourne vers ceux qui continuent aujourd’hui la bataille en le payant parfois de leur sang.

Comme le souligne le directeur de l’agence de l’ONU pour l’environnement, Erik Solheim :« Ceux qui luttent pour protéger la planète et les gens devraient être célébrés comme des héros, mais la triste réalité est que beaucoup paient un lourd tribut pour leur sécurité et parfois le paient de leur vie ».


Présentation de l’oratrice :
Elisabeth Schneiter a créé et dirigé un magazine sur la langue française, Qui-vive !, et un autre sur l’actualité culturelle et scientifique, Rendez-vous en France.

Comme journaliste indépendante, elle a écrit pour Le Monde, Les Échos, le Figaro… et collabore depuis quatre ans avec Reporterre, pour qui elle suit les atteintes aux libertés dans le monde et l’actualité internationale

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.